pdf-ruta168
Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda

Itinéraire circulaire à travers la magnifique sierra d'Enclar, qui monte par le Bony de la Pica et le pic d'Enclar et descend par l'ubac de Sispony

Ajouter aux favoris
  • Fiche et Cartes
  • Itinéraire
  • Lieux d'intérêt
  • Photos
  • Etablissements à proximité
dificultad
Difficulté

Forte (F)

desnivelDénivelé cumulé

1625 m

Distance totale Distance totale

24,6 km

Temps total effectifTemps total effectif

9h00

altitud_minimaAltitude minimum

947 m

distanciaPoint de départ/arrivée

Calle Mayor de Santa Coloma

altitud_maximaAltitude maximum

2402 m

distanciaVillages à proximité

Santa Coloma

banner apadrina

Circuit circulaire d'environ 25 km qui comprend un dénivelé important et nous permet de connaître la superbe sierra d'Enclar en montant d'abord sur l'adret vers le Bony de la Pica et le pic d'Enclar puis en descendant sur l'ubac de Sispony. Nous revenons sur les anciens chemins qui reliaient les principaux villages andorrans jusqu'à Santa Coloma. L'itinéraire n'est pas balisé comme un itinéraire circulaire : il suit différents types de signalisations et de sentiers. Bien qu'il ne soit pas considéré comme techniquement difficile, il comporte certains passages équipés de dispositifs de sécurité et d'autres où l'orientation est compliquée. Il est recommandé aux personnes en bonne forme et habituées à marcher sur des terrains irréguliers avec des dénivelés et des distances élevés.

Cet itinéraire nous permet de découvrir la sierra d'Enclar, située au centre de la Principauté, juste au-dessus d'Andorre-la-Vieille. C'est un itinéraire peu fréquenté, qui comporte d'importants contrastes et passe par un tronçon du sentier de grande randonnée GRP (Tour d'Andorre). Il monte jusqu'au sommet du Bony de la Pica et jusqu'au pic d'Enclar, des points d'observation privilégiée de la Principauté. La sierra d'Enclar, située au sud-est d'Andorre, se distingue nettement des massifs qui l'entourent. Elle est formée principalement de roches métamorphiques, essentiellement schisteuses, ce qui lui donne un tonalité rougeâtre caractéristique. Cette couleur contraste avec le vert monotone de la forêt de chênes montagneuse qui s'étend sur la soulane. L'ubac est bien différent, avec une présence majoritaire de pins noirs, de rhododendrons et de bouleaux. La crête qui relie le Bony de la Pica et le pic d'Enclar constitue la frontière entre la Principauté et le pays de l'Alt Urgell, sur le territoire catalan.

Carte de randonnée

mapa
Editorial Alpina

© Editorial Alpina.

Ce tracé approximatif de l'itinéraire de la randonnée a été créé à partir du plan "Andorra. 1:40.000." dEditorial Alpina.

Parcours de la randonnée

Tracé de la route

Dans certains cas, RANDO PYRENÉES a effectué des modifications sur les tracés afin d'améliorer la réception du signal GPS et son enregistrement postérieur. Dans ces cas, certains tracés sont approximatifs et ont été projetés sur la carte.

trkTwoNav (.trk) gpxdescargar_gpx kmzGoogle Earth (.kmz)

Points importants sur la route (Waypoints)

Point important sur la randonnée
Horaire
Altitude
Latitude
Longitude
  •  Calle Mayor de Santa Coloma
    0h00
    960 m
    42.4939410º
    1.4976709º
  •  Chemin d'Aixàs
    0h20
    1018 m
    42.4896049º
    1.4903100º
  •  Col du pluviomètre
    1h35
    1552 m
    42.4837390º
    1.4771769º
  •  Ermitage Saint Jean l'Évangéliste d'Aixàs
    2h00
    1534 m
    42.4855220º
    1.4670899º
  •  Canal d'Els Lliris
    3h00
    1957 m
    42.4959690º
    1.4680119º
  •  Bony de la Pica
    4h25
    2402 m
    42.5048199º
    1.4603929º
  •  Pic d'Enclar
    4h40
    2388 m
    42.5099900º
    1.46835590º
  •  Col de Montaner
    5h05
    2078 m
    42.5162899º
    1.4643769º
  •  Cortals de Sispony
    5h50
    1673 m
    42.5263589º
    1.4836840º
  •  Musée - Casa Rull de Sispony
    6h55
    1335 m
    42.5322630º
    1.51431603º
  •  Ermitage Sant Antoni de la Grella
    7h30
    1146 m
    42.5275409º
    1.5208110º
  •  Rec del Solà
    8h00
    1100 m
    42.5133619º
    1.5297050º
  •  Chemin du Solà
    8h30
    1101 m
    42.5042070º
    1.5091640º
  •  Calle Mayor de Santa Coloma
    9h00
    960 m
    42.4939410º
    1.4976709º

Système de coordonnées géographiques. Datum WGS84.

Plus d'information

: Bony de la Pica (2402 m) et pic d'Enclar (2388 m).

: Journée complète

: 9h00 au total : 4h25 depuis le point de départ jusqu'au Bony de la Pica et 4h35 pour revenir à Santa Coloma en passant par l'ubac de Sispony, le chemin royal et le canal du Solà.

: 1625 m

: Alta (F). Circuit exigeant impliquant de parcourir un dénivelé et une distance considérables. Bien qu'elle ne passe par aucun terrain de haute montagne, certains passages de la route sont équipés de dispositifs de sécurité sans pourtant présenter de difficultés. Il faut avoir un peu d'expérience et être suffisamment entraîné pour ce type de terrain.

: Fin du printemps, été et automne.

:

Andorra. 1:40.000. Editorial Alpina.

: Il faut savoir que l'on peut rencontrer de la neige au printemps sur le tronçon de descente qui relie le pic d'Enclar au Col de Montaner.

Comment venir en voiture

Pour arriver à Santa Coloma depuis la Seu d'Urgell, il faut prendre la route N-145, passer le poste frontière de la Farga de Moles puis continuer sur la CG-1. Nous traversons Sant Julià de Lòria et continuons sur la route CG-1 en direction de la France jusqu'au rond-point du pont de la Margineda. Nous quittons la CG-1 et prenons la deuxième sortie en direction de Santa Coloma par l'Avenue d'Enclar. Nous continuons pendant 1,3 km jusqu'à l'église de Santa Coloma qui se trouve sur le côté gauche, à côté de la calle Mayor. Un parking se trouve juste en face. Le circuit commence sur la place du village de Santa Coloma, dans la calle Mayor, devant l'église romane.

Depuis la France, il faut aller jusqu'au Pas de la Case, traverser le tunnel ou le col d'Envalira et descendre par la route CG-2 jusqu'à Andorre-la-Vieille. Continuer sur la CG-1 pendant 2,5 km en direction de l'Espagne puis tourner à droite dans la rue Verge del Remei en suivant les indications vers le centre de Santa Coloma.

Toutes les randonnées ont été réalisées sur le terrain par RANDO PYRÉNÉES. Les itinéraires peuvent varier considérablement en fonction de l'époque de l'année, de la présence de neige et des conditions météorologiques. La signalisation (marques, panneaux, balises) que vous pouvez rencontrer tout au long de l'itinéraire peut également varier avec le temps. Rando Pyrenées décline toute responsabilité en cas de mauvais usage de ses guides et recommande la plus grande vigilance en montagne. De même, nous vous invitons à vous documenter de manière plus approfondie en complétant les informations fournies à l'aide d’ouvrages et de guides spécialisés. Tous les temps indiqués sont effectifs et ont un caractère indicatif, les éventuelles pauses - aussi petites soient-elles - n'ayant pas été prises en compte. Pour toute suggestion, Rando Pyrenées vous invite à envoyer un courriel a info@randopyrenees.fr.

Une sélection des établissements à proximité recommandés:

  • partner_image_114
    c/ Doctor Nequi 5, AD500 Andorra la Vella www.cellerdelpirineu.com - info@cellerdelpirineu.com - +376 863066
Nos collaborateurs sur la carte
logo rutas pirineos
Point de départ de la randonnée
Hôtels et maisons d´hôtesMusées et cultureNatureAventureProducteurs et artisansRestaurantsSkiCampingsRefuges de montagneBien-être et spaAppartements et Gîtes rurauxAubergesRandonnées par étapesActivités nautiques
Recommandations

Que peut-on visiter de plus?

Voir sur la carte detalle
  • Pont de la Margineda
    Pont de la Margineda

    Le pont de la Margineda est un ancien pont sur la rivière Valira construit aux XIVe et XVe siècles. Il est situé aux alentours de Sant Julià de Lòria, sur l'ancien chemin royal reliant Sant Julià de Lòria à Andorre-la-Vieille, près du village de La Margineda. Le pont a une longueur de 33m et une hauteur de 9,2m.

    Coordonnées GPS : 42.4841757º 1.4920207º

  • L´église Sant Esteve d´Andorre-la-Vieille
    L'église Sant Esteve d'Andorre-la-Vieille

    Église paroissiale de style roman située dans la partie ancienne d'Andorre-la-Vieille. L'église date du XIIe siècle mais a subi diverses transformations au cours des années. Elle est construite avec des pierres granitiques et on y accède par deux portes. La porte latérale a été conçue par l'architecte moderniste Puig i Cadafalch. À l'intérieur, nous pourrons y découvrir plusieurs images baroques et les retables de saint Jean Baptiste, ainsi que le Tableau des Âmes, daté du XVIIIe siècle.

    Coordonnées GPS : 42.507193º 1.521679º

  • L´église de Santa Coloma
    L'église de Santa Coloma

    Église d'origine préromane située au centre de Santa Coloma, près d'Andorre-la-Vieille. Cette église se caractérise par son haut clocher à quatre niveaux et son plan circulaire. C'est la seule de ce type dans la Principauté et l'une des seules que l'on trouve dans les Pyrénées. Les murs sont construits en pierre de schiste et en granit. À l'intérieur de l'église, on peut observer des fragments de peintures murales romanes, une sculpture romane de la Vierge et un retable baroque.

    Coordonnées GPS : 42.494303º 1.497534º

  • Centre thermal et ludique Caldea
    Centre thermal et ludique Caldea

    Caldea est le centre thermal et ludique d'Andorre par excellence. Ce centre, inauguré en 1994, nous permet de découvrir et de profiter des bienfaits des eaux thermales. Il offre des hydromassages, des bains, des piscines, des courants, des cascades... et tout ce que vous pouvez imaginer pour profiter de l'eau et vous détendre. Il se trouve au centre de la Principauté, à Escaldes-Engordany.

    Coordonnées GPS : 42.511611º 1.537232º

  • Musée du Parfum
    Musée du Parfum

    Le musée du Parfum vous permet de réaliser un parcours dans le monde du parfum et d'avoir un contact direct avec les essences et les arômes. Il offre également un itinéraire permettant de découvrir l'histoire du parfum et une exposition de flacons et d'objets en lien avec la parfumerie. Vous découvrirez ici le pouvoir de l'évocation des sensations des parfums et vous pourrez vous plonger dans l'univers fascinant de ce produit. Cet espace se trouve au coeur de l'Andorre, sur l'avenue Carlemany d'Escaldes-Engordany.

    Coordonnées GPS : 42.508399º 1.534706º

Lieux d'intérêt sur la carte
logo rutas pirineos
Point de départ de la randonnée
logo rutas pirineos
Lieux d'intérêt

Itinéraire

Occulter les photosdetalle
On commence l'itinéraire dans la calle Mayor de Santa Coloma (0h00 - 960 m) , située en face de l'église de Santa Coloma. On monte par cette rue jusqu'à ce que l'on trouve une source. On tourne alors vers la droite en suivant les marques jaunes et rouges du GRP, le sentier de grande randonnée qui fait le tour de la Principauté d'Andorre.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Calle Mayor de Santa Coloma.

Nous continuons à monter en suivant le GRP dans des ruelles étroites, près des murs, des potagers et des champs de tabac. Nous quittons le vieux village de Santa Coloma et rejoignons le chemin de la Margineda.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Champs de tabac en sortant de Sant Coloma.

Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Chemin de la Margineda.

Nous continuons sur ce large chemin de pierre en direction du sud, jusqu'à rencontrer le chemin d'Aixàs (0h20 - 1018 m). Nous quittons le chemin sur lequel nous nous trouvions et qui nous emmènerait en quelques minutes vers la Margineda et prenons le chemin d'Aixàs vers la droite, marqué par des points de couleur jaune et balisé comme GRP.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Chemin d'Aixàs.

Le sentier monte par la forêt, sans grand dénivelé, en direction du canal du col de l'Obac. Après avoir traversé des ruisseaux secs sur des petits ponts en bois, le chemin tourne et monte sans interruption à travers une forêt de pins sylvestres, sur la rive du canal, jusqu'à tomber sur la source de l'Esquerola.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Belvédère sur la vallée du Valira sur le chemin d'Aixàs.

À cet endroit, il tourne vers la gauche et continue à gagner de l'altitude tout en faisant des zigzags dans un terrain schisteux au milieu de la pinède. Le chemin remonte le contrefort rocheux qui s'élève sur la Margineda, où l'on peut profiter de bonnes vues sur toute la vallée du Valira, à plus de 200 m en-dessous de nos pieds.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Rocailles d'Els Pujols.

Arrivé à ce point, le sentier continue à gagner de l'altitude de manière plus modérée, avec des vues sur la sierra del Vedat qui s'élève vers le sud, sur Sant Julià de Lòria et les rocailles schisteuses d'Els Pujols. Avec de la chance, on pourra apercevoir un chamois qui monte sur ce terrain de pierre, l'habitat naturel de ce bovin dont la présence est notable dans la sierra d'Enclar.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Joubarbe à toile d'araignée, typique des lieux de montagne ensoleillés.

Nous continuons à monter et arrivons au col du pluviomètre (1h35 - 1552 m), où nous trouverons une petite station météorologique. À cette altitude, curieusement, on trouve encore quelques exemplaires de chênes de montagne.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Station météorologique d'Aixàs.

Nous tournons en direction du versant nord depuis lequel nous apercevons Aixàs, avec son ermitage perché en haut d'une colline.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Aixàs.

La végétation de ce versant change de manière nette en raison de l'orientation de la montagne. Nous pénétrons dans une forêt de pins sylvestres, longeons le col de Jovell en perdant graduellement de l'altitude, en direction de l'ouest. Juste en face, nous pouvons observer le village d'Aixàs, entouré de prairies de fauche et de champs de tabac. Nous traversons un torrent où le sentier se perd, caché par la prairie, et arrivons au petit village d'Aixàs et à l'ermitage Saint Jean l'Évangéliste d'Aixàs (2h00 - 1534 m). Celui-ci est situé dans un endroit privilégié et offre de bonnes vues sur le pic de Salòria, sur le territoire catalan, et le sanctuaire de Canòlic, qui se trouve au sud.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Ermitage Saint Jean l'Évangéliste d'Aixàs.

Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Prairies sur le petit village d'Aixàs.

Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Nous montons en quittant le village d'Aixàs.

Nous quittons le hameau d'Aixàs et montons à travers les prairies qui s'étendent au-dessus du village en suivant les marques jaunes et rouges du sentier de grande randonnée. Nous traversons un canal avec un tronçon équipé d'une chaîne et entrons à nouveau dans la forêt de pins sylvestres. Nous montons par la forêt d'Aixàs, en direction de l'ouest et, juste après avoir traversé un versant escarpé de contreforts granitiques, nous arrivons au canal d'Els Lliris (3h00 - 1957 m).  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Canal d'Els Lliris.

En réalité, ce canal n'a pas de nom mais lliris est une dénomination adéquate si l'on considère la grande quantité d'exemplaires d'asphodèle blanc qui le recouvrent. L'asphodèle blanc est une plante de la famille des liliacées que l'on trouve sur les adrets, souvent dans des canaux et saillies à risque et d'accès difficile, dans les zones subalpines.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Sur le flanc, en-dessous du col de las Comas.

Nous montons tout droit par le canal, entre la rocaille et la forêt de pins sylvestres. Il y a peu de marques de peinture. Nous suivons les traces du sentier. Lorsque nous sommes sur le point d'arriver au col des Comes, nous trouvons des marques du GRP qui tournent à gauche et avançons sur le flanc, tout près de la ligne de crête, à travers une forêt de pins sylvestres, en avançant toujours sur l'adret, en direction du nord-ouest.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Prairies de fétuques près du Bony de la Pica.

Nous arrivons à un petit col herbeux situé dans un contrefort du Bony de la Costa del Sudorn, depuis lequel nous apercevons le sommet du Bony de la Pica. Nous longeons un tronçon relativement incliné et couvert de fétuques, une graminée typique de ces endroits ensoleillés et franchissons un petit col. Nous descendons maintenant vers l'autre versant de la sierra de la Umbria d'Enclar et arrivons à un tronçon équipé (3h55 - 2190 m) de chaînes qui nous permet de remonter un canal rocailleux avec une pente assez prononcée. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Tronçon équipé de dispositifs de sécurité qui nous permet de remonter le canal.

Nous arrivons à un col, où nous trouvons un pin mort et nous suivons le flanc de la pyramide du sommet par le versant sud jusqu'à arriver à un autre col, situé sur le contrefort ouest du pic. Celui-ci nous permet d'accéder facilement au sommet du Bony de la Pica (4h25 - 2402 m). Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Dernier tronçon de l'ascension du Bony de la Pica.

L'effort important réalisé, notamment dans les derniers mètres de l'ascension, est récompensé par le vaste panorama sur les principaux sommets de la Principauté depuis ce point d'observation privilégiée, situé juste à la frontière entre l'Andorre et l'Espagne. Un poste de triangulation de l'Institut Géographique Espagnol se trouve quelques mètres plus loin. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Vues sur le pic de Salòria depuis le poste de triangulation.

Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Le Bony de la Pica et la crête qui le relie au pic d'Enclar.

Après nous être reposé un moment pour profiter des larges vues que nous offre ce belvédère, nous reprenons notre chemin. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

La balsamine, typique des zones rocheuses ensoleillées.

Nous commençons en suivant la ligne de crête en direction du nord-est qui, sans perdre ni gagner beaucoup d'altitude, nous conduit jusqu'au pic d'Enclar (4h40 - 2388 m). Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Chemin de la crête jusqu'au pic d'Enclar.

Nous quittons ce sommet et continuons sur la crête de la sierra d'Enclar pendant encore quelques minutes. Nous suivons les marques du GRP en direction du pic de Carroi jusqu'à un col. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Col où nous abandonnons la crête.

Le sentier abandonne ici la crête et bifurque vers le nord-ouest pour descendre à travers la belle garrigue de rhododendrons sur l'ubac de la sierra d'Enclar. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Zone de rhododendrons en descendant vers le col de Montaner.

Le rhododendron est une plante qui, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ne supporte pas bien le froid. Dans les vallées andorranes, le rhododendron est connu sous le nom d'abarset. Nous perdons rapidement de l'altitude au milieu des rhododendrons et commençons à voir les premiers pins noirs. Nous arrivons au col de Montaner (5h05 - 2078 m). Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Vaches paissant au col de Montaner.

Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Chemin du col de Montaner en direction des Cortals de Sispony.

À cet endroit, nous cessons de suivre les marques du GRP pour prendre un chemin très prononcé sur la droite, balisé à l'aide de peinture jaune et qui descend à travers la forêt. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Forêt de pins noirs.

Nous descendons en direction du nord-est par un chemin qui bifurque plusieurs fois sous l'action des motards qui l'ont considérablement érodé. Nous arrivons dans une zone où la forêt est plus clairsemée, avec des prés, et le sentier s'unit à une piste forestière. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Prés en descendant du col de Montaner.

Nous continuons sur une piste forestière qui, après avoir traversé la rivière de Montaner, nous conduit aux Cortals de Sispony (5h50 - 1673 m). Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Cortals de Sispony.

Nous continuons sur le chemin de Carroi avec le Bony de Neres qui s'élève sur les villages de l'Aldosa et d'Anyós, situés juste en face. Après un virage prononcé sur la droite, nous prenons un chemin vers la gauche qui nous sert de raccourci. Nous rejoignons à nouveau la piste un peu plus bas. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Vue panoramique du Bony de Neres et d'Anyós.

Nous profitons des vues de l'Obac de Sispony qui s'étend sous le pic de Carroi et pouvons observer le contraste entre le vert des bouleaux (qu'on appelle des beços en Andorre), les tons plus sombres de la pinède et les tonalités rougeâtres des rochers schisteux. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Le pic de Carroi et l'Obac de Sispony.

Nous continuons sur la route jusqu'aux bordas de Fenerols, où nous quittons la piste pour emprunter le chemin des bordes de Fenerols, balisé à l'aide de points de peinture jaune. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Bordas de Fenerols.

Peu après, nous empruntons un sentier qui monte vers la gauche et pénètre dans la forêt de pins sylvestres de la soulane de Sispony. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Orchidée typique des forêts de pins sylvestres.

Le chemin continue à mi-hauteur à l'intérieur de la forêt. Nous ignorons quelques croisements et descendons à travers les prés vers Sispony. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

En descendant vers Sispony, avec le pic de Casamanya dans le fond.

Nous arrivons à la route bitumée et poursuivons dans la calle Mayor jusqu'à tomber sur un croisement, juste devant le Musée - Casa Rull de Sispony (6h55 - 1335 m), un exemple magnifique de manoir andorran très bien conservé et converti aujourd'hui en musée. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Casa Rull de Sispony.

Nous prenons la rue sur la droite qui descend sur une centaine de mètres avant de tourner vers la gauche, où nous empruntons alors le chemin de la Quera. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Chemin de la Quera.

Le sentier descend vers le fond de la vallée de la rivière Montaner, que nous traversons sur un pont fait de troncs. Le chemin est balisé à l'aide de points de couleur jaune et continue sur l'ubac, au milieu d'une forêt de noisetiers et de houx. Nous arrivons finalement au grand rond-point situé à la sortie des tunnels de los Dos Valires, juste à côté du cimetière. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Rond-point du cimetière.

Nous suivons à présent les indications du chemin royal et descendons par un escalier métallique qui nous conduit sous cette grande infrastructure routière jusqu'à la rivière Valira del Nord, où nous trouvons le chemin qui relie Escaldes et La Massana. Sont appelées chemin royal toutes les voies construites aux frais de l'État plus larges que les autres (aptes aux carrosses) et qui reliaient entre eux des villages de certaine importance. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Chemin royal.

Nous prenons le chemin royal en direction de Les Escaldes en suivant la rive droite de la rivière. Le chemin est large avec des rampes en bois. Au bout d'un moment, nous arrivons à l'ermitage Sant Antoni de la Grella (7h30 - 1146 m) où l'on peut prendre de l'eau dans la source.  Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Ermitage Sant Antoni de la Grella.

Nous continuons à descendre par la rive droite jusqu'au pont Sant Antoni de la Grella. Ce pont d'origine médiévale était jadis le seul qui existait pour traverser la gorge et arriver à la paroisse de La Massana. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Pont Sant Antoni de la Grella.

Nous passons de l'autre côté de la rivière Valira del Nord et continuons sur un tronçon de plus sur cette rive. Nous revenons sur la rive droite un peu plus loin. Nous continuons maintenant sur le chemin du Pont Pla, sur un tronçon qui, bien qu'il suive une route fréquentée, est agréable et frais. Nous traversons la route par dessous (grâce à des escaliers métalliques et en ignorant plusieurs déviations qui nous emmèneraient à Escaldes). Nous arrivons à Andorre-la-Vieille. Nous suivons les indications et rejoignons le chemin de la Rec del Solà (8h00 - 1100 m). Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Canal d'irrigation du Solà.

Nous marchons sur une portion de ce chemin de plus de 2 km et totalement plate qui suit l'ancien canal du Solà, ce qui nous permet de profiter de vues exceptionnelles sur la capitale de la Principauté. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Vues sur la partie ancienne d'Andorre-la-Vieille.

Nous arrivons à la fin du canal et rejoignons le chemin du Solà (8h30 - 1101 m). Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Début du chemin du Solà.

Nous y trouvons un panneau qui nous informe du risque d'éboulements. Un peu plus loin, nous devrons traverser deux importants lieux d'éboulements de blocs de roche granitique qui ont même atteint les maisons de Santa Coloma. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Éboulements sur le chemin du Solà.

Nous poursuivons sur le sentier à nouveau balisé à l'aide de points jaunes et arrivons en une quinzaine de minutes au cimetière de Santa Coloma. Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Église de Santa Coloma.

À partir du cimetière, nous suivons les marques jaunes et rouges du GRP qui nous mènent à l'église de Santa Coloma et à la calle Mayor de Santa Coloma (9h00 - 960 m), point de départ et d'arrivée de ce circuit.

HISTOIRE ROCAMBOLESQUE DU ROI BORIS Ier D'ANDORRE

Saviez-vous que le seul roi de l'histoire d'Andorre n'était pas andorran ? Ni français, ni catalan... Il était russe ! Tout au long du XXe siècle, Andorre était gouverné par les co-princes (l'évêque de la Seu d'Urgell et le président de la République Française) et ne disposait pas de la pleine souveraineté sur son État. Le pays était soumis aux attaques colonialistes de la France et aux volontés d'espagnolisation du gouvernement espagnol. Après la révolution de 1933 et comme les Andorrans se sentaient gouvernés par un régime absolutiste, la seule solution à laquelle ils pensèrent fut de les remplacer par un monarque favorable aux intérêts andorrans. C'est ainsi que Boris Mikhailovitch Skossyreff-Mawrusow, un aventurier russe né en Lituanie puis réfugié politique au Royaume-Uni, devint roi. Les conditions d'arrivée de ce personnage en Andorre restent floues, toujours est-il qu'il se maria avec Florence Marmaneu et s'établit dans un chalet de la Margineda. Cet escroc et opportuniste, profitant d'une époque troublée et de l'ignorance des paysans de la région, obtint le soutien des Andorrans en leur promettant de transformer Andorre en l'un des principaux centres économiques du monde. Finalement, le Conseil général le proclama premier roi d'Andorre. Mais son règne fut bref car il fut destitué par l'Évêque de la Seu d'Urgell. Ce dernier envoya la Guardia Civil, qui l'emmena à Barcelone, avant de l'expulser vers le Portugal.

 Bony de la Pica (2402 m) depuis la Margineda 1

Ecrire un commentaire
Participez ! Envoyez-nous votre commentaire

Si vous avez réalisé ce parcours, partagez votre opinion ! Si vous avez des doutes au sujet de cet itinéraire, écrivez un commentaire ! Vous connaissez d'autres alternatives à cet itinéraire ? Vous avez effectué ce parcours d'une autre manière ? Partagez votre expérience !


1 dd
Codi Captcha
Envoyer un commentaire

ffff

Commentez sur Facebook...
MÉTEO