pdf-ruta650
Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d'Arcalís (2776 m)

Crête du pic de Cataperdís et ascension au pic d'Arcalís depuis le tunnel du Port de Rat

Ajouter aux favoris
  • Fiche et Cartes
  • Itinéraire
  • Lieux d'intérêt
  • Photos
  • Etablissements à proximité
dificultad
Difficulté

Forte (PD)

desnivelDénivelé cumulé

580 m

Distance totale Distance totale

5 km

Temps total effectifTemps total effectif

3h40

altitud_minimaAltitude minimum

2360 m

distanciaPoint de départ/arrivée

Tunnel du Port de Rat (Arcalís)

altitud_maximaAltitude maximum

2806 m

distanciaVillages à proximité

El Serrat

banner apadrina

Parcours sur une crête dessinant un circuit depuis le tunnel du Port de Rat dans la vallée d'Ordino, près de la station de ski d'Ordino-Arcalís. Le premier tronçon de la crête entre le col du Port de Rat et le pic de Cataperdís est le plus beau, intéressant et complet du parcours. Ensuite, entre le Cataperdís et le pic d'Arcalís, la difficulté diminue.

L'arête allant du Port de Rat jusqu'au pic d'Arcalís, en passant par le pic de Cataperdís, se trouve dans un recoin secret de la vallée d'Ordino, très près des pistes de ski alpin d'Arcalís. En montant en voiture par la route de la station de ski, à peine arrivés à La Coma, nous pouvons déjà contempler cette jolie crête vers le sud. La difficulté des montées pour atteindre les différents sommets rocheux et le pic de Cataperdís est faible. C'est la route idéale pour s'initier à cette discipline.

Carte de randonnée

mapa
Editorial Alpina

© Editorial Alpina.

Ce tracé approximatif de l'itinéraire de la randonnée a été créé à partir du plan "Andorra. Comapedrosa-Engorgs-Juclar-Pessons-Tristaina. Serie E0. 1:40.000." dEditorial Alpina.

Parcours de la randonnée

Tracé de la route

Dans certains cas, RANDO PYRENÉES a effectué des modifications sur les tracés afin d'améliorer la réception du signal GPS et son enregistrement postérieur. Dans ces cas, certains tracés sont approximatifs et ont été projetés sur la carte.

trkTwoNav (.trk) gpxdescargar_gpx kmzGoogle Earth (.kmz)

Points importants sur la route (Waypoints)

Point important sur la randonnée
Horaire
Altitude
Latitude
Longitude
  •  Tunnel du Port de Rat
    0h00
    2360 m
    42.6216026º
    1.4780609º
  •  Port de Rat
    0h25
    2537 m
    42.6211381º
    1.4738202º
  •  Premier pic de la crête
    0h50
    2643 m
    42.6189267º
    1.4745007º
  •  Deuxième grande altitude
    1h25
    2704 m
    42.6172543º
    1.4752150º
  •  Pic de Cataperdís
    2h00
    2806 m
    42.6148900º
    1.4774460º
  •  Brèche d'Arcalís
    2h15
    2716 m
    42.6136029º
    1.4810105º
  •  Col du Cap de La Coma
    2h30
    2714 m
    42.6149046º
    1.4869479º
  •  Pic d'Arcalís
    2h50
    2776 m
    42.6160630º
    1.4909110º
  •  Tunnel du Port de Rat
    3h40
    2360 m
    42.6216026º
    1.4780609º

Système de coordonnées géographiques. Datum Européen 1950

Plus d'information

: Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d'Arcalís (2776 m)

: Journée complète

: 3h40 au total. 0h25 depuis le point de départ jusqu'au Port de Rat, 1h35 d'ici jusqu'au pic de Cataperdís, puis 0h50 pour relier les deux sommets. Pour finir, 0h50 de descente depuis le pic d'Arcalís jusqu'au tunnel du Port de Rat.

: 580 m

: Alta (PD). Les principales difficultés de la route se trouvent sur la crête allant du col du Port de Rat au pic de Cataperdís, un tronçon où nous devrons affronter deux grands sommets rocheux. En règle générale, c'est une crête un peu difficile, avec des passages de niveau I/II et de courts passages II+. C'est une arête courte avec une bonne roche, même si nous pouvons trouver un rocher friable sur des tronçons isolés. En outre, nous pouvons à tout moment quitter la crête du Cataperdís en nous éloignant de quelques mètres vers le versant français pour progresser sur un terrain plus facile (nous y devinons un sentier). Nous pouvons ainsi éviter les passages les plus compliqués. C'est une arête idéale pour s'initier à cette discipline.

: Été. En hiver, il faut redoubler de vigilance à cause des avalanches pendant la montée jusqu'au Port de Rat et pendant la descente par le col du Cap de La Coma. Pour parcourir la crête en cette saison, il est recommandé d'avoir de l'expérience avec les crêtes en hiver.

: Casque. Si nous sommes accompagnés d'amis sans expérience peu habitués à escalader, il est conseillé d'apporter également une corde ou un cordon, un baudrier, un coinceur et de grands anneaux de fixation. De même si nous souhaitons monter au premier sommet rocheux par l'une des deux fissures.

:

Andorra. Comapedrosa-Engorgs-Juclar-Pessons-Tristaina. Serie E0. 1:40.000. Editorial Alpina.

: Une fois au pic de Cataperdís, nous vous recommandons de suivre la crête jusqu'au pic isolé de l'Angonella pour atteindre son sommet, un autre trésor de l'Andorre. Concernant le sens du parcours, la crête du Cataperdís présente toujours une tendance à gagner en dénivelé : voilà pourquoi nous ne conseillons pas de réaliser l'itinéraire décrit ici en sens inverse.

Comment venir en voiture

À Andorre-la-Vieille, nous suivons les indications pour pénétrer dans la vallée d'Ordino. Sur la route principale, nous laissons derrière nous les villages de La Massana et le village d'Ordino. Nous suivons la route CG-3 et passons par les villages de Llorts et El Serrat. Nous continuons à monter jusqu'à la station de ski d'Arcalís (Vallnord). Nous poursuivons tout droit et abandonnons à gauche la base et les zones basses de la station, puis nous arrivons dans un secteur d'Arcalís appelé La Coma 2 200, où la route se termine. D'ici apparaît une large piste en bon état qui monte à La Coma du Rat et qui atteint Les Basses du Port de Rat, et même l'entrée du projet abandonné du tunnel du Port de Rat. Nous stationnons notre véhicule dans le grand espace situé près de l'entrée du tunnel.

Toutes les randonnées ont été réalisées sur le terrain par RANDO PYRÉNÉES. Les itinéraires peuvent varier considérablement en fonction de l'époque de l'année, de la présence de neige et des conditions météorologiques. La signalisation (marques, panneaux, balises) que vous pouvez rencontrer tout au long de l'itinéraire peut également varier avec le temps. Rando Pyrenées décline toute responsabilité en cas de mauvais usage de ses guides et recommande la plus grande vigilance en montagne. De même, nous vous invitons à vous documenter de manière plus approfondie en complétant les informations fournies à l'aide d’ouvrages et de guides spécialisés. Tous les temps indiqués sont effectifs et ont un caractère indicatif, les éventuelles pauses - aussi petites soient-elles - n'ayant pas été prises en compte. Pour toute suggestion, Rando Pyrenées vous invite à envoyer un courriel a info@randopyrenees.fr.

Que peut-on visiter de plus?

Voir sur la carte detalle
  • Centre de Nature de La Cortinada
    Centre de Nature de La Cortinada

    Il s'agit d'un espace muséographique d'interprétation du patrimoine naturel et culturel. Grâce aux panneaux interactifs, nous découvrons les différents environnements de haute montagne avec leur faune et leur flore. L'accès est gratuit et il se situe juste en face du terrain de golf, dans une ancienne borda gérée par le Comú d'Ordino. La Cortinada se trouve à environ 3 km au nord d'Ordino.

    Coordonnées GPS : 42.5744052º 1.5188788º

  • Église Sant Martí de La Cortinada
    Église Sant Martí de La Cortinada

    Cette église romane présente une nef unique et un plan presque carré, avec des chapelles sur le côté, une abside quadrangulaire et un clocher de deux étages. Elle présentait jadis une importante décoration picturale.

    Coordonnées GPS : 42.5765305º 1.5177415º

  • Station de ski d´Arcalís
    Station de ski d'Arcalís

    Arcalís, avec Pal et Arinsal, fait partie du grand domaine skiable de Vallnord. La station d'Arcalís présente différents secteurs : Arcalís (940 m), Els Planells, La Coma (2200 m) et Les Portelles (2552 m), et elle permet de profiter d'une des meilleures qualités de neige de toutes les Pyrénées.

    Coordonnées GPS : 42.6321563º 1.4817784º

  • Coordonnées GPS : 42.6260071º 1.5517626º

  • Meule et scierie de Cal Pal
    Meule et scierie de Cal Pal

    Dans le village de La Cortinada, dans la vallée d'Ordino, nous trouvons des exemples du passé actif des villages de haute montagne. La scie hydraulique et la meule transformant le blé en farine ont cessé de fonctionner dans les années soixante-dix. Aujourd'hui, des visites guidées sont proposées avec des démonstrations et des explications.

    Coordonnées GPS : 42.5768781º 1.5178488º

  • Forge Rossell
    Forge Rossell

    Il s'agit de l'une des dernières forges actives d'Andorre, et c'est un excellent exemple du patrimoine préindustriel de ce pays. Aujourd'hui, cet espace a été transformé en un centre d'interprétation du fer. Des visites guidées et différentes activités y sont proposées. Cette forge se situe à la sortie de La Massana en montant vers Ordino.

    Coordonnées GPS : 42.5461941º 1.5212945º

  • Aire de repos « Planell d´Encodina »
    Aire de repos « Planell d'Encodina »

    En montant depuis El Serrat vers Arcalís par la route CG-3, à quelques kilomètres à notre gauche, nous tombons sur cette verte esplanade située à environ 1720 m d'altitude. Si la météo le permet, c'est l'endroit idéal pour se reposer, se détendre et profiter des pâturages de haute montagne.

    Coordonnées GPS : 42.6250400º 1.5276496º

  • Route du Fer (Chemin Ral de La Cortinada à la Mine de Llorts)
    Route du Fer (Chemin Ral de La Cortinada à la Mine de Llorts)

    C'est dans le petit village de Llorts que débute la Route du Fer, qui se termine à La Cortinada. Il s'agit d'un itinéraire culturel qui longe un ruisseau avec un sentier très simple et agréable, et qui permet de découvrir une série de sculptures et d'espaces naturels. Des visites guidées sont proposées.

    Coordonnées GPS : 42.5995046º 1.5318016º

  • La Maison-musée d´Areny Plandolit
    La Maison-musée d'Areny Plandolit

    Visiter la résidence d'été de la seule famille andorrane possédant un titre de noblesse, les Areny-Plandolit, se transforme en un fascinant voyage dans le temps. La Maison-musée d'Areny-Plandolit permet de découvrir des siècles d'histoire grâce à tous types d'objets et d'accessoires de la famille, qui vivait dans le luxe et la richesse à une époque où peu de gens connaissaient les vallées andorranes.

    Coordonnées GPS : 42.556679º 1.533981º

Lieux d'intérêt sur la carte
logo rutas pirineos
Point de départ de la randonnée
logo rutas pirineos
Lieux d'intérêt

Itinéraire

Occulter les photosdetalle
Près de l'esplanade où nous avons garé notre véhicule, nous observons l'entrée au tunnel du Port de Rat (0h00 - 2360 m). Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Après avoir dépassé Les Basses du Port de Rat, nous arrivons sur une esplanade où nous garons notre véhicule.

Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

À gauche de l'entrée au tunnel du Port de Rat depuis l'Andorre, des panneaux nous indiquent le chemin menant au pic d'Arcalís et au pic de Cataperdís par le parcours classique.

À gauche de l'entrée du tunnel se trouve un chemin (vers le sud) que nous mènerait à la brèche d'Arcalís, au pic d'Arcalís et au pic de Cataperdís en montant vers ces sommets par la route la plus habituelle et fréquentée. Il s'agit du chemin par lequel nous rentrerons tout à l'heure. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Perspective du parcours et chemin de retour après avoir franchi la brèche d'Arcalís et le pic d'Arcalís.

Nous ne prenons pas cet itinéraire, mais le chemin qui apparaît juste à droite du tunnel (vers l'ouest) vers le Port de Rat. Juste au début se trouve un panneau indicateur, et nous trouverons tout au long du chemin plusieurs marques jaunes. Nous rejoignons rapidement le GR 11 (marques rouges et blanches) provenant d'Arcalís et remontant jusqu'au Port de Rat, pour ensuite descendre vers la France. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Un panneau indicateur marque le début du chemin vers le Port de Rat.

Nous gagnons rapidement de l'altitude après plusieurs boucles sur un dénivelé important. Nous commençons à avoir une belle vue sur les pistes de ski d'Ordino-Arcalís. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Vue sur l'esplanade où nous avons garé notre véhicule et sur les pistes de ski d'Ordino-Arcalís.

En direction nord-nord-est, nous pouvons distinguer le pic de Tristaina et deviner le chemin nous menant jusqu'à ses lacs. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Au nord, le pic de Tristaina avec ses lacs.

Le chemin est bien balisé et nous mène directement et sans problème jusqu'au col. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Chemin clairement défini ; nous trouverons également des jalons et des marques jaunes.

Juste avant d'arriver au col, nous étudions l'itinéraire à parcourir jusqu'au pic de Cataperdís, en mémorisant les deux pics intermédiaires à franchir (altitude de 2643 m et 2704 m). Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous mémorisons les deux sommets faisant partie de la crête que nous franchirons.

Un grand jalon et un poteau nous indiquent que nous sommes arrivés au Port de Rat (0h25 - 2537 m), la frontière entre l'Andorre et la France. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Col du Port de Rat (2537 m).

Nous démarrons l'ascension jusqu'au pic de Cataperdís, toujours en direction du sud. Le chemin disparaît rapidement et nous atteignons de petites collines d'herbe et de pierre qui nous mènent vers la première difficulté de la crête. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous quittons le chemin pour progresser sur la crête en passant par de petites collines d'herbes et de pierre.

Il s'agit d'un mur vertical (0h40) d'environ 10m de hauteur, avec deux fissures très visibles. Il existe trois possibilités pour le franchir. De gauche à droite, nous retrouvons : une première fissure de niveau IV qui est l'option la plus difficile, puis à droite, une autre fissure de niveau III+ (dans les deux cas, la roche est de bonne qualité et nous pouvons utiliser des friends) ou, finalement, nous pouvons éviter ces fissures avec des plaques inclinées que nous trouvons tout à droite. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

La première difficulté que nous trouvons est un mur vertical d'environ 10 mètres de hauteur, que nous pouvons franchir de différentes manières.

Une fois ce tronçon franchi, nous pouvons voir à nouveau clairement par où passe notre itinéraire. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Après avoir franchi la fissure, nous progressons sur la crête pour atteindre le premier pic (2643 m).

Il ne nous reste plus qu'à parcourir un peu de crête pour atteindre le sommet du premier pic de la crête (0h50 - 2643 m), en avançant sur des blocs de roche avec des passages de niveau I et II. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous escaladons les blocs de niveau I et II pour atteindre le premier sommet de la crête.

Nous démarrons la descente par l'autre versant (qui est un peu vertical et en surplomb). Nous devinons parfois un chemin étroit, passons entre des blocs de pierre ou traversons directement sur la roche. Les blocs de roche sont stables, mais le sentier est jonché de terre et de pierres isolées qui peuvent nous faire tomber. Il faut aller chercher le col qui nous sépare du deuxième grand sommet rocheux. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

En regardant vers le nord, une descente évidente pour aller cherche le col nous permettant d'atteindre le deuxième sommet.

Une fois sur ce col, le parcours pour atteindre le deuxième sommet de la crête se devine assez bien. Derrière, au fond, nous apercevons le pic de Cataperdís qui dépasse. Le parcours qu'il nous reste semble plus difficile qu'il ne l'est vraiment. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous traçons le parcours à suivre pour atteindre le deuxième pic.

Nous progressons en alternant entre de courtes étapes sur l'herbe et des plaques un peu verticales. Nous alternons également entre des tronçons de roche très stable et résistante avec de bonnes prises et d'autres moins stables et décomposées : il faut redoubler de vigilance. Nous trouvons quelques pitons à expansion aux passages clés. En cas de doute, nous pouvons toujours nous diriger vers le versant français pour éviter ces passages en surplomb et avancer sur un terrain plus simple (valable pour toute la crête du Cataperdís). Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Les passages les plus suspendus sont munis d'équipements de sécurité.

Après avoir franchi ces passages, nous atteignons le sommet de la deuxième grande altitude (1h25 - 2704 m), la plus haute des deux. Nous profitons d'une première vue nette sur notre objectif, car il ne reste plus de pics intermédiaires. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Après ce passage, nous observons la dernière rampe avant d'arriver au pic de Cataperdís.

Nous descendons un peu et trouvons un grand relief rocheux que nous devons franchir. Nous pouvons l'attaquer directement avec de bonnes prises, ou bien l'éviter vers la droite où nous trouverons 7 pitons à expansion en zigzag entre différents blocs. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Dernière difficulté de la voie : un grand relief rocheux que nous pourrons éviter par la droite en suivant plusieurs pitons à expansion.

À partir d'ici, le tronçon final de la crête s'élargit et s'incline pour contourner de petits blocs de roche. Nous ne trouvons pas de chemin évident, mais notre direction est très claire. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Dans le dernier tronçon, la crête s'élargit et s'incline, devenant beaucoup plus simple.

Nous arrivons au pic de Cataperdís (2h00 - 2806 m) et y trouvons deux grands sommets de pierres. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Pic de Cataperdís (2806 m) avec une vue sur le massif de la Pica d'Estats en direction nord-ouest.

Tout près de là où nous sommes, en direction du sud-ouest, se dresse la pyramide du pic de l'Angonella. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Sur la même chaîne se trouve le pic de l'Angonella au sud-ouest.

Depuis le sommet, nous distinguons et étudions notre prochain objectif, le pic d'Arcalís. Pour cela, nous devons nous diriger vers l'est-sud-est jusqu'à la brèche d'Arcalís, en parcourant la Serra du Cap de La Coma. Nous identifions le sentier qui monte du tunnel du Port de Rat jusqu'à cette brèche. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous continuons notre parcours sur la Serra du Cap de La Coma à la recherche du pic d'Arcalís.

À notre droite, nous profitons d'une vue privilégiée sur les trois magnifiques lacs d'Angonella, considérés comme un espace naturel précieux. Sous ces trois lacs se situe le refuge d'Angonella, tout près de La Bassa del Racó. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Vue sur les trois lacs d'Angonella.

Nous descendons sur un chemin très évident vers la brèche d'Arcalís (2h15 - 2716 m), en laissant derrière nous le pic de Cataperdís. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous descendons sur un chemin agréable et balisé.

Nous continuons à avancer sur la large arête jusqu'à trouver un grand sommet entre la brèche d'Arcalís et le col du Cap de La Coma. Vers le nord et à tout moment, nous pouvons observer la Serra de Tristaina avec son pic homonyme, l'un des plus connus de la zone. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous passons par un grand sommet, avec le pic de Tristaina derrière.

Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous voyons tout l'itinéraire jusqu'au pic d'Arcalís.

Un peu avant d'arriver au col, nous trouvons un belvédère avec une table d'orientation, où nous pouvons situer et distinguer les différents pics que nous observons. Un peu plus bas, nous distinguons le sentier qui monte depuis la dernière remontée de la station de ski et que nous prendrons pour la descente (marques jaunes depuis le pic de Cataperdís). Nous avons atteint le col du Cap de La Coma (2h30 - 2714 m). Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Table d'orientation située juste avant le col du Cap de La Coma.

Nous abandonnons le chemin agréable d'où nous sommes venus, pour en suivre un autre plus étroit avec des bornes. Nous démarrons notre ascension du pic d'Arcalís. Pour cela nous devons contourner de grands blocs de roche. Nous aurons parfois besoin de nos mains pour les franchir. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Cette partie de la crête ne présente aucune difficulté, mais nous aurons parfois besoin de nos mains pour franchir certains blocs de roche.

Nous arrivons sur un terrain où une série de passages rendent notre progression plus difficile. À ce niveau, l'itinéraire passe sur le versant sud de la Serra du Cap de La Coma pour franchir ce tronçon un peu exposé mais court. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous devons passer sur le versant sud de la Serra du Cap de La Coma pour franchir le passage le plus difficile de cette crête.

Le passage est sécurisé avec plusieurs cordes fixes qui facilitent les prises. Nous devons redoubler de vigilance car une glissade est vite arrivée. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

La traversée est sécurisée avec plusieurs cordes.

Nous arrivons au pic d'Arcalís (2h50 - 2776 m), le gardien de la vallée d'Ordino.
LE PIC D'ARCALÍS, LA MONTAGNE SOLAIRE

Tous les ans, le 7 août à 7h37, au pic d'Arcalís, nous pouvons observer le soleil pendant trois minutes à travers un trou situé dans la roche. Ce phénomène naturel fut redécouvert par Bonaventura Adellach il y a quelques années ; en effet, les anciens habitants de ces terres connaissaient apparemment déjà ce phénomène. De nombreuses personnes se réunissent ici tous les ans pour observer ce curieux phénomène.

À partir des livres de Bonaventura Adellach et Jaume Riba.

 Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Pic d'Arcalís (2776 m).

Nous pouvons maintenant voir toute l'immensité des pistes de ski d'Ordino-Arcalís, la station de Vallnord. C'est l'une des stations les plus appréciées par les Andorrans car elle permet de profiter d'une neige de très bonne qualité qui n'est pas longtemps exposée au soleil. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

À nos pieds et au fond de la vallée, les pistes de ski d'Ordino-Arcalís.

Nous pouvons clairement identifier les boucles de la route qui remontent depuis la zone basse de la station d'Arcalís. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Zone basse de la station d'Arcalís.

Nous retournons au col du Cap de La Coma (3h10) par le même chemin que celui de la montée, et descendons sur le sentier qui monte depuis la dernière remontée de la station de ski. Le sentier présente une forte pente de descente sur un terrain rocailleux, et nous trouvons plusieurs marques jaunes. Il n'est pas nécessaire de monter jusqu'aux remontées. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous devons suivre les marques jaunes dans la pente prononcée et continuer en direction des remontées des pistes de ski.

Pendant le chemin de descente (nord-nord-ouest), nous trouvons à notre gauche, le sentier qui remonte jusqu'à la brèche d'Arcalís depuis le tunnel du Port de Rat, et que nous avions identifié depuis le sommet de Cataperdís. Nous trouvons également un panneau indiquant la direction à suivre pour atteindre le pic d'Arcalís. Nous continuons à descendre vers l'entrée du tunnel du Port de Rat. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous trouvons le sentier qui monte vers la brèche d'Arcalís.

À certains endroits, le chemin n'est pas bien défini, mais nous suivons les marques jaunes et les jalons entre les prés d'herbe et les roches. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Nous suivons les marques jaunes et les jalons que nous trouvons sur notre passage.

Nous arrivons de nouveau à l'esplanade où nous avions garé notre véhicule, à côté de l'entrée du tunnel du Port de Rat (3h40 - 2360 m), le point de départ et d'arrivée de notre parcours circulaire. Pic de Cataperdís (2806 m) et pic d

Esplanade à côté de l'entrée du Tunnel du Port de Rat, point de départ et d'arrivée de notre parcours circulaire.

Ecrire un commentaire
Participez ! Envoyez-nous votre commentaire

Si vous avez réalisé ce parcours, partagez votre opinion ! Si vous avez des doutes au sujet de cet itinéraire, écrivez un commentaire ! Vous connaissez d'autres alternatives à cet itinéraire ? Vous avez effectué ce parcours d'une autre manière ? Partagez votre expérience !

Silvia Romero
10-09-2012 20:10:50h

5 votes
Codi Captcha
Envoyer un commentaire

ffff

Commentez sur Facebook...
MÉTEO
WEBCAMS
c